Redéfinissons la notion d’activités de Conseil !


Mains serréesProjet de loi sur la confiance dans la vie politique :
Redéfinissons la notion d’activités de Conseil !

Ce 1er juin 2017, le Garde des Sceaux, François Bayrou, a présenté les principales propositions de ses projets de lois pour la confiance dans la vie politique dont l’une concerne l’encadrement des activités de Conseil. Si les parlementaires doivent être dédiés aux tâches pour lesquelles ils ont été élus, cette proposition soulève néanmoins plusieurs questions :

  • Pourquoi une telle stigmatisation de la sphère économique marchande et des métiers du privé, illustrée par cette proposition concernant la filière des métiers de conseil (stratégie, management, organisation, ressources humaines, systèmes d’informations…) ?
  • Pourquoi les métiers de Conseil devraient représenter plus de risques de conflit d’intérêts que les autres professions, que l’employeur soit public ou privé ?
  • Ne faut-il pas faire attention à l’amalgame avec des « consultants autoproclamés » en dehors de toute déontologie professionnelle dont il serait davantage question en matière de conflit d’intérêts ou effets d’aubaine ?
  • Pourquoi priver la représentation nationale d’acteurs représentant une filière en croissance, qui ont démontré une expertise pointue et des compétences en matière de changement, de réforme et de développement des entreprises publiques et privées ?

Consult’in France a écrit au Ministre afin de pouvoir rencontrer son cabinet et obtenir rapidement ces clarifications indispensables

Contact presse : Enderby – mob@enderby.eu